You are here

Upcoming Events

Monday, February 4, 2019 - 10:00am to Friday, February 8, 2019 - 5:00pm
Austin, TX

Les Global Unions somment Benetton de « pagare » !

Thursday, February 19, 2015

Compte à rebours avant le deuxième anniversaire de la tragédie du Rana Plaza : Benetton doit verser une indemnisation !

Genève, 19 février : Benetton est la seule grande marque internationale, ayant confirmé s'être approvisionnée en vêtement au Rana Plaza, à n’avoir pas versé un centime au fonds d'indemnisation pour les victimes. UNI Global Union et son homologue IndustriALL appellent Benetton à faire ce qui s'impose et à contribuer au fonds. Il manque 9 millions de US$ dans le fonds sur les 30 millions de US$ nécessaires pour indemniser pleinement les victimes, alors que le compte à rebours a commencé avant le deuxième anniversaire de la tragédie du 24 avril.

La pression s'accroit sur le géant italien de l'habillement Benetton après qu'un million de consommateurs aient signé la pétition d'Avaaz appelant l'entreprise à verser des indemnités aux familles des victimes et aux survivants de l'effondrement mortel de l'usine Rana Plaza. La pétition fait suite aux appels lancés lors du récent Congrès mondial d'UNI Global Union qui représente 20 millions de travailleurs, exigeant de Benetton qu'elle paie.

Le Secrétaire général d'UNI Global Union, Philip Jennings, a lancé le message suivant à la direction de Benetton: "Benetton, il est temps que vous changiez de couleur ! Le temps presse car nous approchons du deuxième anniversaire de la plus grande catastrophe de toute l'histoire du secteur textile. Benetton, vous avez fabriqué des produits au Rana Plaza, maintenant montrez-vous à la hauteur pour les victimes, vous pouvez vous le permettre. »

Le Secrétaire général d'IndustriALL, Jyrki Raina, a déclaré : « L'ampleur de cette tragédie ne peut pas être balayée d'un revers de la main. Des enfants ont perdu leur mère, des familles ont perdu leurs revenus, et de nombreux survivants ont été à ce point blessés physiquement et mentalement qu'ils ne sont plus en mesure de travailler ni de nourrir leur famille. Il y a d'autres marques qui devraient également payer davantage d'indemnités mais Benetton doit prendre les devants - la porte est toujours ouverte à la discussion. Benetton, la responsabilité vous incombe totalement. »

« Après tout ce que nous avons enduré, nous ne devrions pas être obligés de mendier ou de compter sur la charité pour vivre » a déclaré Mahinur Begum, un survivant du Rana Plaza. « Nous avons droit à une pleine et juste indemnisation. »

Note aux rédactions:

Plus de 1.100 personnes ont perdu la vie dans l'effondrement du Rana Plaza, qui s'est produit le matin du 24 avril 2013 à Savar, dans la banlieue de la capitale du Bangladesh, Dhaka. Malgré de très claires mises en garde, notamment publiées dans un journal, que le bâtiment était sur le point de s'effondrer, les travailleurs ont été sommés de venir au travail sous peine de perdre leur emploi. Cette menace a coûté beaucoup en vies humaines.

Au cours de l'année écoulée, le Fonds d'affectation spéciale pour le Rana Plaza, établi sous la houlette de l'Organisation internationale du travail (OIT), a récolté près de 21 millions d'US $ de dons versés par les marques mondiales, le Fonds de secours du Premier ministre bangladais, les syndicats et la société civile. Cependant il manque toujours $9 millions pour combler le déficit de financement.

A ce jour, 5.000 personnes - personnes à charge des défunts ainsi que des travailleurs blessés - ont reçu 40% de l'indemnisation totale qui leur est due, selon le Comité de coordination pour le Rana Plana présidée par l'OIT.

L'Accord sur la sécurité incendie et la sécurité des bâtiments au Bangladesh, initié par les syndicats mondial UNI Global Union et IndustriALL après l'effondrement du Rana Plaza, a maintenant été signé par quelque 200 marques mondiales. L'Accord met en place des programmes d'inspection indépendante dans deux cent usines textiles au Bangladesh, et contribue à améliorer la sécurité et la durabilité de tout le secteur de l'habillement du pays.

Twitter: @uniglobal | #PayUpBenetton